Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Zoom Professionnel JB DOMEC et B PAYS

Zoom Professionnel JB DOMEC et B PAYS

Rencontre avec Jean Bernard DOMEC et Benoit PAYS
Agents d’entretien et de  maintenance
Pôle Hébergements

> Bonjour, d’où êtes-vous originaire et quel a été votre parcours avant d’arriver au Pôle Hébergements ?
JBD :
Originaire des Hautes-Pyrénées, j’ai grandi à Bordères sur l’Echez. Après un CAP menuisier,  j’ai tout d’abord travaillé au côté de mon père dans l’entreprise familiale du bâtiment. Après divers métiers et un an de formation comme ouvrier du bâtiment j’ai intégré l’Adapei en janvier 2000. Je me suis rapidement épanoui sur ce poste polyvalent d’homme à tout faire (veilleur de nuit, transport de repas sur les sites extérieurs, petites maintenances…).

BP : Je suis originaire de Barry, un petit village situé entre Tarbes, Lourdes et Bagnères de Bigorre. Après un Bac+2 en informatique industrielle électrique et une formation Afpa en électricité, j’ai intégré l’Adapei en 2010. Déjà très polyvalent dès le départ, mon poste consistait à effectuer des taches variées telles que la restauration, l’entretien des locaux, le lavage et la maintenance.

> Aujourd’hui quelles sont vos missions ? Et comment gérez-vous le travail ensemble ?
JBD : Nous sommes des agents d’entretien et de  maintenance au Pôle Hébergements. Nous exerçons nos missions principalement aux  Foyers de Lourdes, Tarbes et Ourbelille et aux appartements extérieurs et nous pouvons également intervenir à la plateforme de services et au siège social. Le travail est varié : peinture, tapisserie, électricité, plomberie… Nous nous occupons de la maintenance des locaux, du matériel. Nous devons anticiper pour maintenir les bâtiments en bon état.
BP : Après 10 ans de travail ensemble, nous nous connaissons parfaitement. Complémentaires, Jean-Bernard amène l’expérience et ses connaissances dans le bâtiment et j’apporte ma dynamique et mes compétences en informatique.

> Qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre métier ?
BP : Nous aimons la variété des taches que nous devons effectuer. Et nous adorons le contact avec les personnes accompagnées. De nature joyeuse, nous communiquons notre bonne humeur au quotidien. On aime rigoler et partager de bons moments avec les personnes handicapées.

> Vous avez dû faire face à la crise sanitaire du Covid-19. Comment avez-vous vécu cette période difficile ?
JBD : Nous nous somme adaptés très rapidement. Il a fallu repenser notre métier. Nous nous sommes rapprochés des personnes accompagnées en proposant des activités de bricolage, de peinture, d’entretien des jardins… Nous avons participé à l’organisation du confinement avec l’infirmière et les autres professionnels. Nous avons créé des zones de confinement, réalisé des séparations avec des grilles, préparé les chambres,…
BP : Malgré cette période angoissante, le personnel est resté solidaire. Un esprit d’entraide et de coopération s’est renforcé. Aujourd’hui, l’heure est au dé confinement. Nous aimerions que l’expérience de cette crise sanitaire soit bénéfique et que cet élan de cohésion perdure dans le temps.


Autres actualités relatives :