Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées
Créatrice de bonheur

Une Assemblée Générale militante

On savait que cette Assemblée Générale du 26 Mai 2018 n’allait pas être si ordinaire que ça. Ce n’est en effet pas tous les ans que l’association reçoit le président de l’Unapei et qu’elle a autant de travaux en cours. Ce n’est pas tous les ans, c’est même la première fois, que l’Adapei propose au vote la création de commerces et de services à l’attention de nos résidents, mais aussi des populations alentour.

Oui, cette Assemblée Générale a montré le dynamisme de l’Adapei en tant qu’association gestionnaire, mais ce qui la rendra historique pour ceux qui étaient présents, c’est surtout un élan, un souffle, ou plutôt la réaffirmation des racines militantes de notre mouvement pour être exact.

La force d’un mouvement national

Dans son action militante, l’Adapei peut compter sur la force de l’Unapei, mouvement national, dont son président, M. Luc Gateau était donc présent à cette assemblée générale. Une union nationale qui rassemble 550 associations au sein du mouvement, 55 000 familles adhérentes, 200 000 personnes handicapées accueillies, 70 000 travailleurs handicapés et 94 000 professionnels employés. Sa faiblesse est qu’avec le temps le mouvement apparaisse « comme un service de l’Etat, alors qu’il a été créé par des parents pionniers et militants. […] Un mouvement qui tire sa force et son expertise du terrain, de ces associations » qui comme l’Adapei des Hautes-Pyrénées expérimentent et innovent. « Nous devons encore et toujours assumer notre rôle d’entrepreneurs pionniers, pour accompagner les changements de la société, ainsi que les besoins et attentes des personnes handicapées intellectuelles. […]Notre seule solution c’est d’agir ! »

Une action militante réaffirmée

Et l’action, dans son discours, Evelyne Lucotte-Rougier a fait plus que l’appeler de ses vœux, en réaffirmant ce qu’est l’Adapei : « Une association parentale et militante pour les droits des personnes en situation de handicap ». Dans cette appellation, chaque mot compte, vous vous en apercevrez en cliquant ici, pour lire son discours complet. Pour renouer avec cet esprit pionnier, avec cette volonté d’agir, de construire, de faire bouger les lignes, l’Adapei a besoin de toutes les forces vives disponibles, pour construire une société réellement inclusive et juste pour les personnes. Elle a besoin de parents investis et militants, de salariés dévoués et efficaces, mais également de politiques prêts à agir et s’impliquer.

L’appui des politiques

Et ils le sont pour certains, dont Maryse Carrère, sénatrice des Hautes-Pyrénées, présente à cette assemblée. Elle a d’ailleurs rappelé que « les élus de ce département sont conscients des obstacles qu’il reste à franchir pour arriver à un véritable changement de regard sur le handicap […]. Nous devons continuer de bâtir une société bienveillante qui saura offrir un maximum de chances à toutes les personnes en situation de handicap, ainsi qu’à leurs familles, les aidants, dont une reconnaissance du statut – sujet évoqué pendant la campagne présidentielle et défendu par ma collègue parlementaire Jeanine Dubié à l’Assemblée Nationale – doit se faire dès maintenant.»

D’autres élus étaient également aux côtés de notre association en ce jour comme Jeanine Dubié, députée des Hautes-Pyrénées ou Monique Lamon, Conseillère Départementale représentant le Président Michel Pélieu. Dans son discours, cette dernière est revenu sur le schéma de l'autonomie voté en plénière en décembre dernier. Monique Lamon a également rappelé, au nom du Président Pélieu, son soutien indéfectible aux côtés de l'Adapei.

L’Etat était quant à lui représenté par Samuel Bouju, secrétaire général de la préfecture. Tout juste arrivé dans le département, sa première sortie officielle était pour l'Adapei, ce qui montre un vrai intérêt pour le travail de notre association. Monsieur Bouju est ainsi revenu sur la place importante de l'Adapei dans le Département et a précisé son intérêt particulier aux côtés des personnes en situation de handicap. Il a également souligné le travail considérable et innovant de notre association et pris rendez-vous avec la Présidente pour visiter des établissements.

Tous, ont félicité la présidente et son conseil d'administration pour ce travail de qualité et souligné la force vive de notre Adapei.

Pour aller vers l’avenir

En résumé, on pourrait dire qu’à l’issue de cette Assemblée Générale, l’Adapei est plus que jamais consciente de ses forces et prête à relever tous les défis, pour qu’enfin aucune personne, aucune famille, ne reste sans solution et pour qu’enfin les conditions législatives et sociétales soient en place pour rendre la société plus inclusive. Un retour aux racines pour mieux avancer vers l’avenir !

Symbole de cet avenir ce sont des enfants et jeunes adultes qui ont assuré un intermède, en offrant une chorégraphie dynamique, à l'image de notre association aujourd'hui.

Une assemblée générale moderne, avec une présentation des activités et des projets ponctuée de petits films, mettant en avant le savoir-faire de chacun… pour ne jamais oublier pour qui nous nous mobilisons !


Autres actualités relatives :