Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Mobilisation pour les oubliés du Ségur !

Mobilisation pour les oubliés du Ségur !

-> Voir la version FALC (Facile à Lire et à Comprendre)  

APPEL A RASSEMBLEMENT le mercredi 6 octobre 2021 de 10h à 12h au Square Charles de Gaulle métro Capitole (Toulouse) et Fontaine des Trois Grâces Place de la Comédie (Montpellier)

La crise sanitaire qui dure fait assurément prendre conscience aux responsables politiques du rôle indispensable des professionnels des établissements et services associatifs du secteur social et médico-social. Le Ségur de la Santé a suscité beaucoup d’espoirs. L’accord signé le 13 juillet 2020 est un effort inédit et une belle avancée sociale. L’accord de méthode résultant de la mission Laforcade évoque une revalorisation de certains professionnels du soin pour les établissements et services financés par l’Assurance Maladie. Le secteur social y est mentionné, c’est suffisamment rare pour être souligné, mais force est de constater qu’aucun engagement ferme ni aucun calendrier n’est annoncé sur ce point.

Aujourd’hui la désillusion est forte. Nous ne pouvons comprendre indéfiniment les justifications techniques qui nous sont opposées alors que certains secteurs économiques sont abondamment soutenus par l’Etat. Rappelons que les revalorisations accordées permettent tout juste d’atteindre la moyenne européenne des salaires du secteur de la santé.

La majorité de nos professionnels se retrouvent exclus des enveloppes de revalorisations salariales alors que ces salariés-ées jouent un rôle fondamental de soin et de régulation sociale auprès des publics vulnérables qu’ils accompagnent.

En Occitanie, une mobilisation historique et inédite a réuni plus de 150 représentants associatifs du secteur social et médico-social : ”les oubliés du Ségur de la Santé”. Ils se sont retrouvés dans les 13 départements de l’Occitanie tout au long du mois de juin : devant l’ARS, devant les Préfectures, les Conseils Départementaux ou la DIR-PJJ en diffusant une motion sur la difficulté à assurer leurs missions faute de personnels correctement rémunérés. Aujourd’hui, la mobilisation continue pour des salaires dignes et une égalité de traitement pour toutes les catégories de personnel du social et du médico-social avec cet appel au rassemblement.  

Il s’agit d’attirer à nouveau l’attention sur la situation des professionnels du secteur social et médico-social œuvrant dans le secteur de l’accompagnement des situations de handicap, du grand âge, de la protection de l’enfance, de la lutte contre les exclusions et la protection juridique des majeurs. Ils ont tous contribué de manière continue à la gestion de la crise Covid-19, en assurant des missions de soins et d’accompagnement de proximité auprès des plus vulnérables pendant toute la pandémie. 

Ces derniers mois, nous avons régulièrement alerté le Gouvernement sur les effets collatéraux négatifs du Ségur de la santé pour la question de l’attractivité des métiers du soin et de l’accompagnement dans les services et établissements sociaux et médico-sociaux. Le constat est aujourd’hui sans appel : le Ségur de la santé a exacerbé les difficultés de nos organisations précisément au moment où il importait de les soutenir après un an et demi de fonctionnement marqué par la gestion du COVID. Les récentes annonces du Gouvernement ne sont pas à la hauteur des attentes des organismes gestionnaires et des professionnels. Elles viennent altérer encore plus le fonctionnement de nos établissements, et les conséquences pour la qualité de l’accueil et l’accompagnement des personnes. Si la perspective de revalorisation de la rémunération de certains de nos professionnels à compter de 2022 constitue un progrès, la fracture reste béante entre les personnels, mais aussi entre les établissements qui vont devoir faire face à des différences d’engagement entre financeurs. Elle a pour effet direct de mettre en concurrence des structures appartenant à une même branche professionnelle, voire à un même employeur, sur les recrutements de personnels. Aujourd’hui nos associations sont engagées dans un vaste mouvement de transformation de leur offre de service : il est essentiel que les pouvoirs publics les accompagnent.

Cette transformation passera inéluctablement par une prise en compte de l’évolution nécessaire des pratiques professionnelles et des conditions de travail. Cette reconnaissance passe forcément par une revalorisation des salaires et la mise en place de parcours professionnels. Par notre mobilisation, nous souhaitons qu’enfin les pouvoirs publics dégagent les financements nécessaires au rétablissement d’une situation juste et équitable en faveur de la reconnaissance du travail et de l’engagement de tous les professionnels du secteur social et médico-social. Au-delà même des évolutions salariales nécessaires, c’est bien de la capacité de nos associations d’assurer leur mission auprès de nos concitoyens les plus fragiles et donc de mettre en œuvre des politiques nationales et départementales de solidarité, dont il s’agit aujourd’hui.

Rendez-vous le mercredi 6 octobre 2021 à 10h au Square Charles de Gaulle métro Capitole à Toulouse ou Place de la Comédie à Montpellier à tous les Présidents-tes, membres des Conseils d’Administration, Directeur-trices et leurs équipes de direction des associations du secteur social et médico-social. 

Télécharger le Communiqué de Presse

Télécharger la motion finale

 

 


Autres actualités relatives :