Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Duoday 2021

-> Voir la version FALC (Facile à Lire et à Comprendre 

Opération Duoday le 18 novembre !

Au cœur de la semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap, le Duoday propose de partager le quotidien entre salariés handicapés et valides.

Le principe est simple : une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d'une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise.

Partout en France, plus de 9 000 employeurs et 3 000 professionnels de l’accompagnement ont choisi de participer à #DuoDay2021 ! 

Dans les Hautes-Pyrénées, CAP EMPLOI, service d’accompagnement des personnes en situation de handicap vers et dans l’emploi, a réalisé plus de 40 duos.

C’est ainsi que le Préfet des Hautes-Pyrénées, Rodrigue Furcy s’est rendu le 17 novembre après-midi à l’ESAT les 3 soleils à Bordères sur l’Echez, où l’attendait Serge Lacoste, Directeur Général Adjoint de l’Adapei mais surtout Emilie Quessette, employée du service blanchisserie de l’Esat, pour une visite pédagogique et rythmée du circuit du traitement du linge.
Un tour d’horizon qui aura permis au préfet de s’imprégner du quotidien d’Emilie. Avant que ce jeudi 18 novembre ce ne soit le tour de la travailleuse de l’Adapei de revêtir le costume du représentant de l’État le temps d’une journée.

D’autres exemples de duos avec :
Étienne Pages, travailleur à l’Atelier FALC de l’Esat l’Envol à Lourdes, a partagé la journée avec François ROUX et Jacinthe Dhelft, Attaché Parlementaire et Collaboratrice du député Jean- Bernard Sempastous.

Alexandre Mencarelli, travailleur à l’ESAT L’envol à Lourdes, a souhaité rejoindre Sandra à l’accueil de Cap Emploi à Tarbes.

Cédric Liedts, suivi par Cap Emploi, s’est positionné en duo avec David Romero, conseiller numérique à Cap Emploi.

C’est une expérience unique dont ils se souviendront longtemps et qui donne de l’assurance aux travailleurs d’ESAT.
Cette journée représente une opportunité de rencontre pour changer de regard et ensemble, dépasser les préjugés.

Si cette journée est pour certain une simple découverte, pour d’autres, elle peut vraiment valider un projet, se transformer en stage professionnalisant et pourquoi pas déboucher sur une embauche. N’est-ce pas l’objectif, finalement, de rendre le monde du travail plus inclusif ?

Bravo à tous pour ces initiatives !


Autres actualités relatives :