Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Création du 1er atelier d’ESAT « FALC et numérisation » du département

Création du 1er atelier d’ESAT « FALC et numérisation » du département

-> Voir la version FALC (Facile à Lire et à Comprendre)  

La loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » pose le concept de l’accès à tout pour tous. Depuis, des actions ont été menées pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles de vivre pleinement leur citoyenneté et des initiatives ont vu le jour comme la démarche du facile à lire et à comprendre.

« Facile à lire et à comprendre », est une méthode européenne permettant une accessibilité des informations aux personnes déficientes intellectuelles, dans tous les domaines de la vie.
 

Un objectif européen depuis 2009

En 2009, des organisations et associations de huit pays européens se sont réunies pour plancher sur une nouvelle méthode, initialement destinée aux personnes porteuses de déficience intellectuelle : le "facile à lire et à comprendre" (FALC). 
L’accessibilité universelle est un enjeu de société. La personne en situation de handicap intellectuel est confrontée quotidiennement à une incompréhension de l’information et de son environnement dans les situations de travail, de déplacement, de lien social, de démarche administrative, de communication écrite.
Le FALC (Facile à Lire et à Comprendre), permet une transcription accessible par ce public sans laquelle il n’existe pas de pouvoir de décision ni de pouvoir d’agir.
L’expérience montre également que ce type de documents ou signalétique, permet une compréhension pour un public peu à l’aise avec la lecture ou provenant de l’immigration.
L'Europe s'est donc engagée dans le FALC dès 2009 avec la mission de réduire la fracture sociale liée au langage. On l'appelle en anglais « Easy to read ». C'est à Inclusion Europe que revient la responsabilité de définir une méthodologie commune, portée en France par l'Unapei et Nous Aussi, première association gérée par des personnes handicapées mentales dans notre pays.


Le 1er atelier d’ESAT « FALC et numérisation » à l’Adapei des Hautes-Pyrénées

En mai 2021, l’ESAT Adapei de Lourdes a créé et installé un atelier FALC et numérisation destiné à l’ensemble des structures privées et publiques du département. Cet atelier est composé de 5 personnes dont 4 sont en situation de handicap.

« Il faut mettre des mots simples pour que tout le monde puisse comprendre », explique Etienne PAGES, qui travaille deux jours par semaine comme transcripteur à l’atelier FALC et trois jours comme magasinier chez DAHER.
Romain Counilh est le spécialiste du dessin. En fonction de la commande, il créé sur tablette des personnages pour bande-dessinée, des pictogrammes ou des émoticônes.
Avec un Bac +4 en développement d’application mobile et une formation en graphisme, Antoine Rey est le spécialiste de la création graphique. Il apporte de nouveaux logos, pictogrammes et images, des supports indispensables dans la compréhension des textes.

Chacune des personnes a suivi une formation FALC et l’atelier est encadré par une formatrice sur cette technique de transcription. (L’Adapei dispose de 2 salariés formateurs sur l’accessibilité universelle). 
Fabienne Detoisien a suivi la formation FALC avec l’UNAPEI en 2019 et est aujourd’hui la monitrice de l’atelier.

La relecture des travaux et le contrôle effectif de leur accessibilité est assuré par deux groupes de personnes en situation de handicap intellectuel : Ateliers multiactivités ESAT l’Envol à Lourdes et FAM l’Edelweiss à Azereix.

Les premiers travaux ont débuté par des documents internes à l’Adapei, destinés aux 850 personnes que nous accompagnons au quotidien.

Enjeux et perspectives :

La volonté politique de faire de notre société un espace citoyen réellement inclusif pour tous, le fait que le département des Hautes-Pyrénées ai demandé et obtenu le label 100% inclusif, permet à l’Adapei d’envisager une activité soutenu dans l’avenir.
L’accessibilité universelle va au-delà du FALC et nous ferons, comme nous l’avons déjà fait, des interventions en formation auprès des entreprises et administrations du département afin de sensibiliser et former les salariés et agents à une communication adaptée avec les personnes en situation de handicap intellectuel.
La dématérialisation est également une transformation que chacun ne peut remettre en cause aujourd’hui. Le problème qui existe est de faire cohabiter « le passé papier » avec « le présent et l’avenir qui sont et seront virtuels ». Ainsi notre activité numérisation permet de relier ces deux supports dont la coexistence engendre, à l’Adapei comme chez d’autres, une perte de qualité et de temps en recherche et consolidation d’information. L’atelier numérisation rend possible une agrégation virtuelle en un seul lieu de stockage accessible.

 


Autres actualités relatives :