Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Clôture du Projet Pyrhequal : fin d'une collaboration intense

Clôture du Projet Pyrhequal : fin d'une collaboration intense

Le projet européen PYRHEQUAL touche à sa fin. "Cela a été une aventure extraordinaire"

La cérémonie de clôture s'est déroulée en ligne jeudi 10 décembre, mettant officiellement fin à trois années de collaboration intense entre l'Adapei des Hautes-Pyrénées et Cadis Huesca.

L'événement a été suivi en visio-conférence par  Didier Carponcin, Sous-Préfet des Hautes-Pyrénées, et les participants ont pu entendre les messages de María Victoria Broto, ministre de la citoyenneté du gouvernement d'Aragon et d'Antonio Biescas, adjoint aux affaires sociales au Conseil provincial de Huesca. 

PYRHEQUAL est un projet encadré dans le programme européen POCTEFA qui vise à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et / ou dépendantes et celle de leurs aidants grâce à un réseau transfrontalier innovant.

Lors de l'événement, réalisé à travers la plateforme numérique Zoom et animé par Joëlle et Jacques, deux personnes accompagnées à l’Adapei des Hautes-Pyrénées, les principaux axes de travail ont été présentés, montrant quelques-unes des étapes franchies durant ces années de développement de projets.

La cérémonie a été ouverte par les interventions de Francisco Ratia, Président de CADIS Huesca et Evelyne Lucotte-Rougier, Présidente de l’Adapei des Hautes-Pyrénées. Ils ont fait le point sur « un an de préparation et 3 ans de développement dans lesquels d’innombrables difficultés ont été dépassés et de nombreuses initiatives ont été lancé.»
Cela a été un succès, malgré le fait qu'à cause du COVID 19, il a fallu se réinventer.

Ce fut un projet magnifique, des actions d'un niveau extraordinaire ont été menées.   Evelyne Lucotte-Rougier l'a décrit pour sa part comme une « aventure extraordinaire », une aventure dans laquelle il a été possible « de se connaître et de se comprendre ... tous ensemble, professionnels, des personnes en situation de handicap et leurs familles. » 

Joëlle et jacques nous ont emmenés dans un voyage quasi chronologique des origines du projet au moment présent. Partant des axes principaux sur lesquels PYRHEQUAL s'est basé (« communication, innovation et accès à la citoyenneté» ) et montrant, à travers des vidéos, des témoignages et des interventions, une partie des actions réalisées dans certains domaines comme les activités sportives , la gastronomie inclusive, l' art et la créativité , la télémédecine , le logement inclusif ou la promotion de la citoyenneté . 

Marta Peña, directrice de Cadis Huesca, était «fière de tout ce qui a été fait et des réalisations qui témoignent du grand effort qu’ils ont engagé». Des initiatives très intéressantes ont été lancées dans divers domaines "qui dureront, ce qui est le plus important", a-t-il déclaré. Le Festival Diversario, la gastronomie inclusive, les bonnes pratiques en matière d'emploi, la télémédecine et la gestion de la qualité au sein des associations étaient quelques-uns des domaines mentionnés par le directeur qui était également très satisfait d'avoir traité de questions aussi importantes que «le vieillissement des personnes handicap et / ou dépendance , bioéthique ou rôle de base des familles aidantes

Merche Albero, responsable du projet chez Cadis Huesca, a souligné l'intérêt d'avoir développé ce projet transfrontalier. "Le développement des actions et la réalisations des travaux n’auraient pas été possible si nous n'avions pas eu le financement apporté par le projet Pyrhequal». Ce projet laisse « de bons sentiments » pour cet échange entre les associations espagnoles et françaises » et de « très belles expériences aux véritables bénéficiaires du projet, qu'ils soient utilisateurs, membres de la famille ou professionnels ».

Des personnes handicapées de l’Adapei des Hautes-Pyrénées et de Cadis Huesca, des membres du projet PYRHEQUAL, des parents et amis, des professionnels de l'association française, des autorités comme Didier Carponcin sous-préfet des Hautes-Pyrénées et Gérard Trémège, Maire de Tarbes, ont livré leurs impressions sur le projet. Se sont ajoutés les messages de María Victoria Broto, Ministre de la Citoyenneté du Gouvernement d'Aragon et d'Antonio Biescas, Député des Affaires Sociales au Conseil Provincial de Huesca.

« PYRHEQUAL a transformé les frontières, les coutumes (...) Trois années nous ont permis de découvrir et de développer des compétences ... Nous allons poursuivre ces actions par tous les moyens, c'est notre responsabilité », a déclaré Olivier Pierrot, Directeur Général de l’Adapei. Il souligne également que le projet s'inscrit dans «l'autoreprésentation des personnes handicapées», en particulier, a ajouté Ratia «celle des personnes ayant un handicap intellectuel, mental ou multiple».

Benedicte Daries, cheffe de projet à l’Adapei des Hautes-Pyrénées, a souligné dans son discours lors de la cérémonie de clôture que «nous avons appris à travailler de manière transversale, transfrontalière, en équipes pluridisciplinaires. Nous avons su innover, oser, dépasser les limites et transgresser les frontières ».

Après plus de deux heures d'événement numérique, Jacques et Joëlle ont officiellement déclaré le projet PYRHEQUAL clos par un «ce n'est pas un au adieu, c'est un au revoir», signé par tous les acteurs du projet de part et d'autre des Pyrénées.


Le projet PYRHEQUAL a été cofinancé à 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) à travers le Programme Interreg VA Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L'objectif de POCTEFA est de renforcer l'intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre. Son assistance se concentre sur le développement d'activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières à travers des stratégies communes en faveur d'un développement territorial durable.
Projet cofinancé par le FEDER.

 

 


Autres actualités relatives :