Connexion

Adapei des Hautes-Pyrénées
Adapei des Hautes-Pyrénées

Une fête d’émotions

Une fête d’émotions

Quand les foyers font la fête, c’est bien plus que cela, c’est un cocktail d’émotions !

Le premier acte s’est joué au sein du Foyer Las Néous, avec le visionnage des photos de vacances d’été. Nous pourrions penser que ces moments de visionnage sont un peu ennuyeux…. Mais c’est sans compter sur les résidents présents qui n’ont pas manqué de spontanéité en commentant leurs séjours. Des moments légers qui cachent un dispositif très sérieux allant de la simple sortie d’un jour au séjour, de la montagne proche à l’Italie, du séjour individuel au séjour en groupe. Vacances sportives pour les  Pyrhandistes (nous y reviendrons), gastronomiques et culturelles pour le SAMSAH, balnéaires pour beaucoup, etc… chacun a eu droit à un ou plusieurs séjours adaptés à ses envies, ses besoins… bref, à ses vacances à lui ! Un droit respecté, grâce au bon travail de notre pôle hébergement.

Le deuxième acte a consisté en une pièce de théâtre. Là aussi, les spectacles de début ou de fin d’année, reprennent des sujets qui peuvent être ennuyeux …. Nouveau pied de nez aux préjugés, c’est tout le contraire que nous avons vécu. Cette pièce, écrite par les comédiens eux-mêmes, a consisté en une série de scénettes sur le thème de la rencontre. Pour chacune d’entre elles,  les comédiens entrent en scène en portant  un masque blanc, signe d’anonymat (prenons le temps de souligner la performance de chacun d’entre eux… oui de vrais comédiens). Pour preuve, à travers les différents rôles, ils ont réussi à transmettre un message, la rencontre, la tolérance et le partage… Quelques mots du thème de cette pièce de théâtre : un personnage se présente seul sur scène,  fait sa vie, seul, isolé, et soudain, un autre personnage arrive, représentant un milieu différent, une action différente, et le la connexion est établie entre les deux personnes, donc le masque tombe….Et à chaque fois, un contact s’opère, dans la tendresse ou la fureur. A chaque fois, les masques tombent, pour laisser place à la rencontre. Toute une série de personnages ont défilé, du balayeur au directeur de théâtre, des policiers à Fantomas, du bucheron à la baba-cool… Toutes et tous se cherchant, se trouvant, au-delà des différences ! Une vraie leçon de vie, une vraie leçon à méditer sur la place laissée dans notre société à la rencontre impromptue et sur notre capacité à chacun d’accepter l’altérité dans nos vies.

Avec une grande maitrise de leur art, toutes et tous nous ont fait rire, nous ont émus, nous ont fait réfléchir… On ne peut que leur dire un grand « MERCI ! ». Un grand « BRAVO ! » aussi, quand on sait combien l’implication émotionnelle d’un comédien est grande. A la fin de la représentation, sur la scène pour la salutation finale puis dans la grande cour, on a pu voir nos comédiens heureux, exaltés ou émus. Parfois tout en même temps. Des émotions pas toujours faciles à gérer, pour lesquelles il faut une fois de plus les saluer, ainsi que celles et ceux qui les accompagnent. Le discours de fin, prononcé par Evelyne Lucotte-Rougier, présidente de l’Adapei des Hautes-Pyrénées, n’a pas manqué de saluer cette performance, pas si anodine que ça.

Le dernier acte, plus habituel dans une fête, s’est joué autour d’un buffet apéritif puis d’un repas.  Parents, salariés et résidents ont pu vivre alors des moments simples de convivialité… Mais sur ce point, nous ne ferons pas de compte-rendu, ce sont des moments privés qui n’appartiennent qu’à eux ! Alors chut ! Merci à toutes et tous, et continuez comme ça…


Autres actualités relatives :